Actualités

 

 

  • 26/11/2018:

Pour se préparer à l’énergie de demain, voir  aussi le site prospectif de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) :

 

http://www.eclairerlavenir.fr/

 

Et notamment: Véhicule électrique :  la CRE est convaincue de la nécessité de préparer le terrain dès à présent, pour que les réseaux électriques ne soient jamais un frein au développement des véhicules électriques. La CRE a lancé une vaste réflexion sur le sujet. Ces travaux ont été annoncés lors d’un forum Smart grids« Le véhicule électrique : les feux passent au vert ! ».

Consulter le rapport

 

 

  • Le 20/11/2018:

 

 

Et si vous voulez vous débrouiller tout seuls avec vos panneaux PV, cette annonce va vous plaire:

 

https://www.ledauphine.com/isere-sud/2018/11/20/oscaro-power-veut-revolutionner-le-marche-du-photovoltaique

 

  • 14/11/2018 : l’Espagne, elle, a compris qu’on pouvait faire du 100% renouvelable

 

 

Le gouvernement espagnol vient de publier un nouveau plan pour le climat qui voit loin. Il cible l’objectif de 100 % de renouvelables d’ici 2050.

 

https://www.euractiv.fr/section/energie/news/spain-targets-100-renewable-power-by-2050/

 

  • Un petit rappel sur le coût de l’EPR qui fait toujours plaisir à entendre:

 

L’EPR coûte (à ce jour, mais son coût ne finit pas de monter…) deux fois plus cher que le photovoltaïque et 1/3 plus cher que l’éolien !

http://www.lefigaro.fr/societes/2017/03/10/20005-20170310ARTFIG00010-le-nouveau-solaire-deux-fois-moins-cher-que-l-epr.php

https://www.lepoint.fr/economie/hinkley-point-le-cout-du-chantier-revu-a-la-hausse-retard-prevu-03-07-2017-2140042_28.php

 

  • 13/09/2018: La commission de régulation de l’énergie dénonce les incohérences de la politique actuelle sur l’autoconsommation collective….

Alors que collaborer pour équiper les toits de bâtiments et de parking pour la consommer directement…. quelle bonne idée pourtant!!!

 

Même la CRE dénonce cette opération de sabotage de l’autoconsommation, dans sa délibération du 13 septembre 2018 sur le dernier appel d’offre sur l’autoconsommation:

https://www.cre.fr/Documents/Appels-d-offres/Appel-d-offres-portant-sur-la-realisation-et-l-exploitation-d-Installations-de-production-d-electricite-a-partir-d-energies-renouvelables-en-auto

 

Allez un petit extrait pour le plaisir:

 

 AVIS DE LA CRE SUR LE CHOIX ENVISAGÉ PAR LE MINISTRE La CRE émet un avis défavorable sur le choix des 48 lauréats envisagés par le ministre chargé de l’énergie dans la mesure où :  » Au-delà de cette troisième période, la CRE déplore que la procédure n’ait pas été suspendue, le manque de concurrence à cet appel d’offres – déjà observé à la période précédente – étant susceptible d’être constaté de nouveau. En effet, la coexistence pour une même gamme de puissance, d’un appel d’offres dit en « vente en totalité » et d’un appel d’offres « autoconsommation », incite naturellement les acteurs à se porter vers le mécanisme le plus simple et le moins risqué pour eux. Or, le mécanisme de l’appel d’offres « autoconsommation » comporte des pénalités en cas d’injection ou de non-respect d’un seuil d’autoconsommation et il induit un risque lié aux évolutions potentielles des différentes composantes de la facture d’électricité alors qu’un tel risque n’existe pas pour les installations en vente en totalité,. La CRE rappelle par ailleurs que la forte pénalité tarifaire à l’injection propre à l’appel d’offres autoconsommation conduit un grand nombre de candidats à sous-dimensionner leurs installations au regard du gisement photovoltaïque dont ils disposent. Elle observe que le coût unitaire moyen de soutien estimé pour ces quarante-huit projets est plus de deux fois supérieur à celui estimé pour les projets lauréats de la quatrième période de l’appel d’offres photovoltaïque sur bâtiments et portant sur des installations de typologie équivalente. En conséquence, la CRE conteste de nouveau la pertinence du présent dispositif de soutien et recommande de suspendre cette procédure qui pourrait favoriser des arbitrages de nature exclusivement financière.  

 

  • Juin 2018:Un message d’espoir venu de l’Europe: le droit à l’autoconsommation

 

Le droit à l’autoconsommation vient d’être adopté par le Parlement européen !https://www.enercoop.fr/…/la-nouvelle-d… Jeudi 14 juin le Parlement européen et le Conseil européen sont parvenus à un accord politique pour la directive sur les énergies renouvelables, La directive européenne sur les énergies renouvelables contient désormais une définition ambitieuse des communautés énergétiques renouvelables ainsi qu’une définition européenne de l’autoconsommation. Elle accorde des droits à ces nouveaux acteurs, ainsi qu’une garantie que les cadres réglementaires les aident à s’épanouir dans toute l’Europe ; veille à ce que les communautés énergétiques renouvelables soient prises en compte dans les dispositifs nationaux de soutien aux énergies renouvelables ; encourage la collaboration avec les collectivités locales et incite les communautés énergétiques renouvelables à lutter contre la précarité énergétique. Alors que les gouvernements nationaux ont persisté à faire obstacle à l’octroi des droits des citoyens en tant qu’autoconsommateurs, c’est le Parlement européen, aux côtés des citoyens, qui a remporté la victoire et envoyé un signal : les citoyens et les communautés sont la clé du succès de la transition énergétique. Dirk Vansintjan, président de REScoop.eu, a déclaré: C’est « un jour marquant pour les citoyens européens de l’énergie. Jusqu’à hier, ils ne bénéficiaient d’aucune reconnaissance dans la législation énergétique européenne. Aujourd’hui, ils disposent d’un ensemble d’outils leur permettant de se renforcer, individuellement et collectivement, afin de prospérer dans la transition énergétique ». Il poursuit : « Le potentiel est déjà là, des citoyens sont déjà en action. A nous de jouer!